Sept petits bonheurs par semaine... #4

14 février 2014



[...]
Parce que les jours passent souvent bien trop vite,
et que nous ne prenons pas forcément le temps de regarder, d'admirer, d'observer, 
de s'émerveiller de ce qui nous entoure,
de rire et de sourire de trois fois rien...

Parce que parfois tout est sombre et noir autour de nous,
et parce que ces jours là, nous préférerions nous asseoir par terre,
 et attendre inertes que le temps passe...

Parce que dans la vie c'est tellement plus facile quelquefois,
de colorer le ciel en noir plutôt qu'en rose à paillettes...
Parce que c'est terriblement plus simple de se plaindre de ce qui ne va pas,
que de se réjouir d'une petite chose toute bête...

Parce qu'autour de nous, il arrive que les gens qu'on aime soient malheureux, 
et parce qu'on préférerait les voir bondir de joie...

Parce que chercher le bonheur autour de nous,
ça peut devenir tout un art,
et parce que le trouver dans un sourire d'enfant, 
dans un reflet de vitrine,
dans un rayon de soleil,
dans un éclat de rire,
dans une larme d'émotion,
c'est toute une pérégrination...
(Et parce qu'ici, on pérégrine!)

Parce que le bonheur, ça se cultive et s'entretient,
comme une belle fleur que l'on ne voudrait jamais voir faner...

Parce que "tout ça",
j'ai décidé d'arroser mes journées d'un peu d'une eau magique,
d'une eau parfumée à la félicité.

J'ai décidé de me forcer,
à faire pousser la petite fleur du bonheur,
en observant chaque jour ce que beaucoup ne prennent pas même le temps d'imaginer.

J'ai décidé de noter chaque jour, dans mon "petit carnet des bonheurs",
ces toutes petites choses qu'on ne remarque souvent même pas,
mais qui nous font constater, quand on prend le temps de s'y arrêter,
que la vie est belle et toute pleine d'arcs-en ciel...




Dimanche : me lever, ouvrir les rideaux, découvrir avec joie le ciel bleu immaculé de Paris et décider, pour la peine, d'aller à ma répétition à vélo!

Et là, je suis sûre que tu te demandes : mais quelle répétition?
Eh bien je vais te le dire: ma répétition pour le concert Passiontide Anthems, donné par le chœur de chambre Exprîme (dont je fais partie donc hein, suis un peu s'il te plaît parce que sinon on va pas y arriver là!). 
Je vous invite fortement à venir l'écouter, si vous le pouvez, nous chanterons un programme anglais tout simplement somptueux, et en plus, c'est gratuit!
Tiens, je te donne l'affiche, comme ça t'as plus d'excuse pour pas venir!






Lundi : profiter une fois encore du beau temps, du soleil d'hiver et de la bonne humeur des parisiens attablés aux terrasses des cafés, emmitouflés dans leurs écharpes, thé/café/chocolat fumant devant leur nez...
(Attends mais deux jours de suite de beau temps à Paris, t'es sûre? Sûre et certaine? Mais y'a un problème là non? Le monde va mal, c'est le réchauffement climatique tout ça hein, je l'savais...)
(La bonne humeur des parisiens? Hahaha, mort de lol! Euh... On parle bien du même Paris? Tu veux dire le Paris qui nous sert de capitale? Tu dois confondre!)





                    



Mardi : découvrir le CRÉA d'Aulnay sous Bois et Didier Grosjman lors d'une formation, et être tout simplement subjuguée et émerveillée par son travail vocal et scénique avec les enfants et adolescents.

Je vous invite fortement à regarder cette vidéo, qui rend compte de l'ampleur du travail des professionnels du CREA et de la chance qu'ont les jeunes à s'épanouir dans un milieu culturel pareil...

           




                

Mercredi: passer la soirée à la campagne, chez mes parents, en compagnie de notre Francky national qui m'aura fait mourir de rire avec son trombone...





                      

Jeudi : enfin finir de monter et d'installer la superbe guirlande lumineuse multicolore offerte par mes oncle et tante à Noël! Je leur avais dit qu'ils viendraient dîner chez nous lorsque ce serait fait, pour qu'ils puissent la voir... Je les attends désormais de pied ferme!




Vendredi : profiter d'une douce et délicieuse après-midi entre copines aux Mille et une Nuits...
Hammam, gommage au savon noir, thé à la menthe et jacuzzi ; délectation intense et mode "pipelettes" enclenché avec succès !





Samedi : me rendre compte avec euphorie que mes cheveux ont suffisamment repoussé pour pouvoir enfin me refaire un chignon de danseuse!


Et vous? C'est quoi vos petits bonheurs du moment?


ET PENDANT CE TEMPS, SUR INSTAGRAM...

© Moi je pérégrine. Design by Fearne.