Sept petits bonheurs par semaine... #5

23 février 2014


[...]
Parce que les jours passent souvent bien trop vite,
et que nous ne prenons pas forcément le temps de regarder, d'admirer, d'observer, 
de s'émerveiller de ce qui nous entoure,
de rire et de sourire de trois fois rien...

Parce que parfois tout est sombre et noir autour de nous,
et parce que ces jours là, nous préférerions nous asseoir par terre,
 et attendre inertes que le temps passe...

Parce que dans la vie c'est tellement plus facile quelquefois,
de colorer le ciel en noir plutôt qu'en rose à paillettes...
Parce que c'est terriblement plus simple de se plaindre de ce qui ne va pas,
que de se réjouir d'une petite chose toute bête...

Parce qu'autour de nous, il arrive que les gens qu'on aime soient malheureux, 
et parce qu'on préférerait les voir bondir de joie...

Parce que chercher le bonheur autour de nous,
ça peut devenir tout un art,
et parce que le trouver dans un sourire d'enfant, 
dans un reflet de vitrine,
dans un rayon de soleil,
dans un éclat de rire,
dans une larme d'émotion,
c'est toute une pérégrination...
(Et parce qu'ici, on pérégrine!)

Parce que le bonheur, ça se cultive et s'entretient,
comme une belle fleur que l'on ne voudrait jamais voir faner...

Parce que "tout ça",
j'ai décidé d'arroser mes journées d'un peu d'une eau magique,
d'une eau parfumée à la félicité.

J'ai décidé de me forcer,
à faire pousser la petite fleur du bonheur,
en observant chaque jour ce que beaucoup ne prennent pas même le temps d'imaginer.

J'ai décidé de noter chaque jour, dans mon "petit carnet des bonheurs",
ces toutes petites choses qu'on ne remarque souvent même pas,
mais qui nous font constater, quand on prend le temps de s'y arrêter,
que la vie est belle et toute pleine d'arcs-en ciel...







Dimanche : découvrir - grâce à Frédérique qui m'a laissé un petit mot ici, sur le blog - l'album "No deal" de la chanteuse belge Mélanie de Biasio
Une belle découverte pendant laquelle le temps s'est arrêté. 
J'ai aimé les côtés un jeu jazzy / blues / trip hop des instruments acoustiques, cette belle voix suave et jamais agressive, l'atmosphère un peu floue et langoureuse, le temps qui reste en suspension...
Frédérique, c'est une de ces rares personnes pour lesquelles je voue une admiration profonde et un respect sincère, même si je ne leur dis pas à chaque fois...
Elle a été ma professeur de danse de mes cinq ans à mes dix-huit ans, et je crois bien qu'il n'existe pas de mots assez merveilleux pour la remercier de tout ce qu'elle m'a apporté. Elle a éveillé mon enfance et mon adolescence, et si j'ai j'aime tant les arts, la scène, le théâtre et tout ce que je fais aujourd'hui, c'est en grande partie grâce à elle et à son talent...
Merci Fred.
 



 
Lundi : réfléchir brièvement à tout ce que nous avons à faire, et finir comme ça...
- Y'a plus rien à l'appart là, faudrait qu'on fasse les courses quand même non?
- Ouais faudrait ouais... Mais pas ce soir si?
- Et puis la boîte aux lettres est pleine de pubs et de prospectus, va falloir qu'on la vide un jour non?
- Ouais va falloir ouais... Mais pas ce soir si?
- On devrait descendre les poubelles et faire la vaisselle aussi non?
- Ouais on devrait ouais... Mais pas ce soir si?
...
- On a qu'à aller manger une pizza et se faire des bisous non?
- Ouais on a qu'à faire ça ouais... Bonne idée!




Mardi : en "sortie" au collège Rognoni (le collège à horaires aménagés des "enfants du spectacle") avec les copains de promo, se piquer LE fou-rire de la semaine devant le show inattendu, incongru, hilarant et déjanté de notre ch'ti national ! 
Au lieu d'aider la professeur de musique à faire la balance des micros pour le concert du soir, Florent nous a offert quelques minutes de petite folie en chantant sur le karaoké à tue-tête et en paradant dans toute la salle, devant les yeux ébahis des enfants qui se demandaient ce que cet hurluberlu pouvait bien être entrain de fabriquer ! 





Mercredi : prendre des photos de Guillaume pour son CV, ne pas être capable de choisir ma préférée…



Et exploser de rire devant sa dégaine chemise/cravate assorties aux pantalon-de-hand-jaune-canaris/pantoufles! 
Rien que pour vous ce soir, donc, les coulisses comme on dit... l'envers du décor!







Jeudi : aller au cinéma en amoureux pour voir un film absolument bouleversant et merveilleux qui méritera ici un article dédié...







Vendredi : ne rien avoir à faire ni l'un ni l'autre le jour de la saint Valentin. 
Commencer, donc, par pester contre cette fête commerciale et ridicule, mais finalement, après mûre réflexion, être bien contente de profiter d'une grasse matinée, puis déguster de délicieux pancakes faits avec amour pour le brunch, et sortir le soir comme à peu près tous les couples de la capitale!
Cliché, certes, mais un petit bonheur qui s'est étalé sur l'intégralité de la journée...






Samedi : profiter d'une matinée seule chez moi pour rêver d'air pur, de paysages grandioses... bref, pour rêver d'Islande, le tout enroulée dans un gros plaid en dégustant un thé bien chaud...
Mes destinations coups de coeur, les prochains voyages que j'aimerais faire, en ce moment c'est ça: l'Islande, le Mexique, Bali, et les îles grecques...
Alors à bon entendeur salut: si jamais l'envie te prend de vouloir faire un don généreux pour mon bien-être personnel, je t'en prie, n'hésite pas, je ne voudrais pas te priver tu sais!!!


[CLIQUE SUR UNE PHOTO POUR LANCER LE DIAPORAMA]

A ciao bon dimanche comme dirait l'autre !




















ET PENDANT CE TEMPS, SUR INSTAGRAM...

© Moi je pérégrine. Design by Fearne.