Andalousie #4 : Vejer de la Frontera...

5 juillet 2014





Bienvenue petits pérégrins!

Comme promis dans mon précédent article, il est à présent grand temps de continuer ensemble notre petit séjour dans la belle Andalousie que j'ai eu l'immense chance et le bonheur infini de redécouvrir aux mois d'avril et mai derniers!

Et aujourd'hui, c'est à Vejer de la frontera que je vous emmène : une visite qui m'a enchantée et émerveillée. 
Vous allez d'ailleurs pouvoir l'attester et le confirmer grâce au nombre assez conséquent de photos que je vais vous proposer juste après, là, en-dessous... 
Cet endroit était tellement magique, photogénique et irréel, que j'ai eu du mal à me décrocher de mon appareil... 
Chaque rue, chaque ruelle, chaque place, chaque fleur, chaque devanture, chaque patio, chaque fontaine, chaque détail m'enchantait et m'éblouissait.
Je passais devant à peu près tout ce qui s'offrait à mon museau en m'extasiant: 
"Oh la la mais c'est pas possible [...] oh la la mais c'est trop beau [...] oh la la mais je veux plus partir jamais de la vie du monde entier [...] oh la la, oh la la, oh la la".
(A peu près hein, grosso modo, j'vous l'ai fais courte).

Tout comme Montellano - le village dans lequel vivent mes cousins et que je vous avais fait visiter juste ici - Vejer de la Frontera est un pueblo blanco (un "village blanc" : dis faut suivre un peu!), typique et magnifique. De tous ceux que j'ai visité, c'est d'ailleurs celui qui m'a le plus plu.
Il m'a semblé être le plus authentique, le plus empli de charme... et c'est peut-être idiot à dire, mais le plus blanc! Les maisons y sont toutes resserrées les unes contre les autres, les ruelles souvent étroites... c'est sans doutes ce qui m'a donné cette impression. 
Je me demandais en permanence dans quel endroit je me trouvais: en Andalousie? Sur une autre planète? Dans un décor de cinéma? 

Ce village, perché sur les hauteurs d'une colline rocheuse, se situe complètement au sud de l'Andalousie (et donc de l'Espagne, révise un peu ta géo parce que là on va pas s'en sortir) à peu près entre Cadix et Gibraltar. 
Avouez que rien que la description fait rêver, non? 

Tenez je vous montre :


                                





Bon et puis maintenant que vous êtes au taquet géographiquement parlant, eh bien allons-y, partons à Vejer de la Frontera...
Vous êtes prêts?
N'oubliez pas vos lunettes de soleil: tant de blanc finit par éblouir!
Belle visite à tous...



***







***
J'ai adoré m'arrêter ici et observer les habitants : jamais lassés de la vue que leur offre leur village (comment l'être?), ils se posaient tranquillement et nonchalamment sur le mur, et s'abandonnaient aux paysages...





***











***
Nous arrivons maintenant sur la place principale du village, la Plaza de España, encore appelée Plaza de los Pescaitos en raison des poissons qui ornent la fontaine centrale...
Cet endroit, très animé et rempli de petits bars et restaurants, contraste complètement avec le reste du village, parcouru de ruelles désertes et immaculées...









***
Attention : série "je pose devant la fontaine de façon très, mais alors très très naturelle"...
Dans l'ordre : Virginie, Wendy (les deux cousines maintenant andalouses), et la pérégrine de ce blog, Léonore.








***

Prenons un peu de hauteur et continuons notre visite...










***
Iglesia del Divino Salvador ("Eglise du Saint-Sauveur"), située sur le point le plus haut du village.
C'est sur la place de cette jolie église que nous nous sommes attablées avec les cousines, au frais, pour picorer des tapas et boire un verre de tinto de verano ("vin rouge d'été")...
Huuuum, le régal andalou à l'état pur!






***








***
Les remparts médiévaux qui entourent le village...







***






***
Ernesto el gato ("Ernesto le chat")(oui c'est comme ça que je l'ai baptisé)(bah quoi ça lui va très bien je trouve moi...), qui se dore la pilule au soleil.
Y'en a pour qui ça va la vie hein, tranquille-Emile comme on dit... (dixit la fille qui est allée deux fois en Andalousie en deux mois... Haem).





***













Voilà pour aujourd'hui mes chers pérégrins!
J'espère que la visite de Vejer de la frontera vous aura plu!

Je vous retrouve très vite pour de nouvelles aventures andalouses, la semaine sainte, la visite d'une ganaderia, la boda de los primos ("le mariage des cousins") et tout et tout!
Il me reste encore beaucoup de choses à vous montrer de mes pérégrinations espagnoles... sans compter mon weekend à La Baule, mon autre weekend dans une cabane en haut des arbres, en Mayenne, et encore un autre weekend je ne sais pas encore trop où... !

Va y en avoir des choses par ici, dans les jours qui viennent!

Et vous? 
Que faites-vous pour les vacances d'été?



Et comme toujours : n'hésitez pas à visiter le site de mes cousins --> Andalucia Aficion <-- qui vous proposeront des voyages sur mesure en Andalousie !


ET PENDANT CE TEMPS, SUR INSTAGRAM...

© Moi je pérégrine. Design by Fearne.