Sept petits bonheurs ★6

23 février 2015


 Parce que les jours passent souvent bien trop vite, et que nous ne prenons pas forcément le temps de regarder, d'admirer, d'observer, de s'émerveiller de ce qui nous entoure,de rire et de sourire de trois fois rien  Parce que parfois tout est sombre et noir autour de nous, et parce que ces jours là, nous préférerions nous asseoir par terre, et attendre inertes que le temps passe ♦ Parce que dans la vie c'est tellement plus facile quelquefois, de colorer le ciel en noir plutôt qu'en rose à paillettes ♦ Parce que c'est terriblement plus simple de se plaindre de ce qui ne va pas, que de se réjouir d'une petite chose toute bête ♦ Parce qu'autour de nous, il arrive que les gens qu'on aime soient malheureux, et parce qu'on préférerait les voir bondir de joie ♦ Parce que chercher le bonheur autour de nous, ça peut devenir tout un art, et parce que le trouver dans un sourire d'enfant, dans un reflet de vitrine, dans un rayon de soleil, dans un éclat de rire, dans une larme d'émotion, c'est toute une pérégrination ♦ (Et parce qu'ici, on pérégrine!) ♦ Parce que le bonheur, ça se cultive et s'entretient, comme une belle fleur que l'on ne voudrait jamais voir faner ♦ Parce que "tout ça", j'ai décidé d'arroser mes journées d'un peu d'une eau magique, d'une eau parfumée à la félicité ♦ J'ai décidé de me forcer, à faire pousser la petite fleur du bonheur, en observant chaque jour ce que beaucoup ne prennent pas même le temps d'imaginer ♦ J'ai décidé de noter chaque jour, dans mon "petit carnet des bonheurs", ces toutes petites choses qu'on ne remarque souvent même pas, mais qui nous font constater, quand on prend le temps de s'y arrêter, que la vie est belle et toute pleine d'arcs-en ciel 

Photo prise à Nîmes, depuis la terrasse de ma grand-mère, le 22 février 2015


Lundi
Lors de la seule sortie du jour que je sois capable de faire, pour aller à la pharmacie chercher du ravitaillement, m'arrêter devant un magasin, puis y rentrer et acheter ce foulard qui m'avait appelée de loin. Un foulard noir et blanc. Pour demain. Noir pour te dire au revoir et te pleurer. Blanc pour l'espoir, et pour te dire que je penserai toujours à toi avec reconnaissance et amour. Un beau foulard que je porterai chaque fois avec émotion, en pensant à toi. 


Mardi
Alors qu'au travers d'une photo sur Instagram, je venais de te demander de m'envoyer un signe de temps en temps pour me dire que tout allait bien, j'ai relevé la tête, regardé par la vitre de la voiture, et vu ces merveilleux rayons de lumière qui perçaient le ciel et les nuages pour éclairer la Terre...



Mercredi
Me laisser emmener au théâtre à Ménilmontant par mon amoureux, pour voir une adaptation des Misérables et profiter d'une soirée agréable...


Jeudi
Passer la journée avec nos copains venus nous voir à Paris avec leur petit bout de chou, nous balader dans les rues froides de la capitale, grignoter des morceaux de chocolat, prendre des photos, flâner dans les magasins... et me faire offrir une magnifique gravure, remplie d'un symbole grand et fort de sens pour moi... Un arbre de vie! Merci Boubou! 


Nous sommes bien cinq sur cette photo, si si, cherche bien!

© Dans ma petite roulotte


Vendredi
Nous arrivons à Nîmes passer une semaine de vacances, je retrouve ma famille, mes cousins et leurs rires, et ça fait un drôle de contraste avec le début de la semaine. Bonheur! 

Place de l'horloge - Nîmes



Samedi
Se moquer de notre Tatie Sylvie qui a - semble-t'il - un petit peu de mal à adopter la nouvelle technologie et ses subtilités. Les hashtags sur Instagram, les bonbons géants dans Candy Crush, tout ça, c'est pas gagné mais nous ça nous amuse beaucoup!




Dimanche
Regarder les vieilles photos de ma Tatie, de ma Mamie, et pousser des hurlements de mignonnerie à chaque nouveau sourire... 




Et vous, c'était quoi vos petits bonheurs cette semaine?




ET PENDANT CE TEMPS, SUR INSTAGRAM...

© Moi je pérégrine. Design by Fearne.