Andalousie : L'Alhambra de Grenade

18 juin 2015




Il est grand temps de reprendre du service par ici!
Pour l'occasion, je vous ai concocté un petit article enchanteur...
Aujourd'hui, je vous embarque avec moi dans un lieu féerique, somptueux, envoûtant de beauté... je vous embarque en Andalousie, et plus précisément à l'Alhambra de Grenade!

Que dire à son propos?
Peut-être simplement, que l'art nasride* est infiniment plus éloquent que des mots...
Peut-être simplement, que ce parfait équilibre entre le geste architectural et l'environnement naturel, que cette imposante citadelle mauresque - perchée sur une colline avec la Sierra Nevada saupoudrée de neige en arrière-plan - est un éblouissement total et constitue un pèlerinage fondamental et immanquable lors d'un séjour en Andalousie...

Voilà.
En fait ça suffirait.

Au mois de mai dernier, je me suis en effet envolée pour cette région enchanteresse avec Guillaume et deux de nos meilleurs copains. Nous sommes arrivés un jeudi soir très tard à Malaga, et après une bonne nuit de sommeil et un petit déjeuner sur la Costa del Sol (à Nerja plus précisément), nous avons roulé le vendredi matin jusqu'à Grenade... jusqu'à l'Alhambra... jusqu'au paradis!
Nous avions réservé nos billets un gros mois avant sur internet, et je vous conseille d'en faire tout autant si vous projetez un voyage dans la région!
Vous n'allez peut-être pas me croire mais il y a 6000 touristes par jour en moyenne qui visitent ce site inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO... n'essayez donc pas de croire que vous obtiendrez une entrée directement sur place sans problèmes... je peux vous assurer que ce ne sera pas le cas!
Il est possible d'acheter des tickets pour suivre une visite guidée, mais ils sont très scandaleusement onéreux... et pour notre part, nous avons trouvé ça bien plus agréable de flâner dans les jardins, entre les fleurs et les azulejos, abasourdis par les odeurs divines et le soleil qui nous réchauffait la peau, à notre petit rythme!

Pour une première journée, nous avions tapé très fort!
C'est - et je ne crois vraiment pas me tromper en affirmant ça - probablement la visite qui nous a le plus époustouflés tous les quatre! 

C'est parti: mettez-vous un peu de crème solaire, prévoyez une bouteille d'eau et des sandales confortables, un appareil photos chargé et toutes vos plus belles émotions, nous rentrons dans le palais nasride de l'Alhambra!

*Nasride: du nom d'une dynastie arabe du 13ème siècle, l'art nasride désigne les techniques d'art ornemental développées en Andalousie jusqu'au 15ème siècle, et constitue un prolongement de l'art islamique.
L'Alhambra est un ensemble de palais tous somptueusement décorés et de jardins irrigués, et tire son nom de l'arabe al-qala'at al-hamra (citadelle rouge). 
Nous commençons la visite par les jardins du Generalife (de l'arabe yannat-al-arif qui signifie "jardins de l'architecte"). Il s'agit là d'un ensemble merveilleux d'allées, de patios, de bassins, d'arbres et de fleurs multicolores...
Je sais, ça fait rêver...
Et croyez-moi, ce n'est rien de le dire!
Nous en prenons plein les mirettes, nous sommes émerveillés, nous envisageons très sérieusement la location de cet endroit pour des réceptions ou des fêtes (bah quoi? on peut plus rêver maintenant?), et nous flânons, portés par les odeurs et les petites brises.
A l'extrémité des jardins du Generalife se trouve le "palais d'été" de l'émir, édifice blanc installé sur le coteau et faisant face au palais de l'Alhambra. 
Nous avons de là, à mon goût, l'une des vues les plus somptueuses de l'Andalousie... 
Voilà, c'est dit!

Depuis les jardins du Generalife, vue sur le palais de l'Alhambra, et sur Grenade en contre-bas...

Le palais d'été de l'émir - Vue extérieure, depuis les jardins

Vue sur le palais de l'Alhambra, depuis les jardins du Generalife, à travers un portique de roses...

Mes trois compères grands reporters en action!

Vue sur le palais de l'Alhambra depuis le palais d'été de l'émir

Cour et arcades à l'intérieur du palais



Direction maintenant les vestiges de l'Alcazaba, à l'exact opposé du Generalife, partie la plus ancienne du site de l'Alhambra dont il ne reste aujourd'hui plus que les remparts et plusieurs tours. 
C'est au sommet de la tour de guet ("Torre de la vela") - que nous avons rejoint par un escalier étroit qui menait à la terrasse supérieure -  que la croix et les bannières de la Reconquista furent hissées en 1492.
De là, nous aurons d'un côté, une vue panoramique et spectaculaire sur tout Grenade...
Et de l'autre, une vue tout aussi somptueuse, mais cette fois sur la Sierra Nevada et ses neiges éternelles...
Le paradis je vous avais dit!


Enfin, je termine cette visite avec les célébrissimes et tant attendus Palais Nasrides (ou Palacios Nazaries).
Evidemment, comme tout ici, ces derniers sont infiniment beaux et envoûtants!
Cela étant, la fin de la journée s'approche, nous avons beaucoup marché, attrapé des coups de soleil, et sans jouer aux blasés, nous avons déjà vus tellement de choses sidérantes que les Palais Nasrides ne nous paraissent pas plus magnifiques que le Generalife sur lequel nous avons jeté notre dévolu quelques heures plus tôt!
Malgré tout, nous sommes enchantés et nous découvrons là plus en profondeur ce que signifient les termes "architecture et art nasride"...
Le palais central est en effet considéré comme l'une des plus impressionnantes constructions mauresques d'Europe, et l'exemple le plus raffiné qui nous soit parvenu de l'art nasride!
Je cite mon guide Lonely Planet:
"Ses pièces et ses patios aux proportions parfaites mêlent harmonieusement espace, lumière, eau et verdure. Les mosaïques, les voûtes en muqarnas [alvéoles] et les boiseries ont survécu, mais ce sont surtout les stucs subtilement ouvragés qui émerveillent". 
Je crois que tout est dit: délectez-vous de ces merveilles nasrides... 

L'inscription arabe Wa la ghaliba illa Allah ("Il n'y a d'autre vainqueur que Dieu") couvre presque toutes les parois en variant les styles calligraphiques, qui transforment les louanges divines en motifs géométriques

Muqarnas ("alvéoles") au plafond




La visite a été dense, elle a été longue... je sais!
J'ai été totalement incapable de ne sélectionner qu'une poignée de photos, tant elles évoquent toutes un souvenir précis de cette journée...!
Je n'ai pas voulu non plus fractionner cette visite en plusieurs articles... ce qui donne effectivement une masse de textes et de photos un peu indigeste, je m'en excuse platement.

Nous n'avons pas eu le temps de visiter Grenade, et sommes repartis en milieu de soirée direction Montellano, chez les cousins, là où la suite de notre périple nous attendait...
Grenade et les quartiers de l'Albaicin, ce sera pour une prochaine fois!
L'année prochaine avec mes copines Tatoune et Chipoune?
C'est déjà presque prévu!

Si vous m'avez lue jusqu'au bout : merci, et félicitations!
J'espère que cette journée à l'Alhambra vous a plu autant qu'à nous quatre!

Je reviens très vite pour le défi gravure de la semaine, et la suite de notre voyage en Andalousie, et vous dis à bientôt, pour de nouvelles pérégrinations!


ET PENDANT CE TEMPS, SUR INSTAGRAM...

© Moi je pérégrine. Design by Fearne.