Japon # 4 : quartier de Shinjuku

2 septembre 2012




Après nous être promenés dans le parc Ueno, direction le quartier de Shinjuku, l'un des quartiers les plus animés de Tokyo, mais aussi haut lieu des affaires, abritant notamment le siège de nombreuses grandes sociétés.
Nous n'en sommes à ce stade qu'au tout début de notre voyage, mais déjà, nous avons compris une chose : dans cette ville, tout est synonyme de gigantisme et de paradoxe! Et c'est certain, ce sera comme ça jusqu'au bout! 
* Gigantisme pour tout ce que nous découvrons à chaque coin de rue, qu'il s'agisse des immeubles tous plus colorés et chargés d'enseignes les uns que les autres, des gratte-ciel tous plus hauts et à l'architecture originale les uns que les autres, des jeunes adolescentes dites "cosplayers" toutes vêtues de façon plus étonnante et excentrique les unes que les autres, mais aussi de la nourriture, des traditions communicatives, des magasins, des jeux... TOUT ! 
* Et paradoxe pour toutes ces contradictions vivantes et concrètes qui s'accumulent partout autour de nous : minuscule temple bouddhiste posé là, comme un malheureux solitaire, au beau milieu des gratte-ciel, femmes vêtues de kimonos anciens et traditionnels s'envoyant des photos d'iphone à iphone... tout y passe, tout se contredit et s'oppose partout et tout le temps dans cette grande ville qui a fleuri de modernité en un temps record ! 

BREF! Revenons-en aux choses sérieuses : promenons-nous dans ce chouette quartier, passons de la rue électrique au quartier du business et des gratte-ciel, en n'oubliant pas de nous arrêter à la sidérante mairie de Tokyo, formée de deux tours jumelles de 48 étages et dont l'accès est libre et gratuit. 
Tout là-haut, l'observatoire qui culmine à 202 mètres d'altitude permet de découvrir de très belles vues d'ensemble, de l'est de Tokyo au sud-ouest, vers le Mont Fuji qui se découpe magistralement dans l'horizon ... (lorsque la météo le permet). Malheureusement pour nous, les nuages étaient trop bas, le ciel trop voilé et nous n'avons pu observer "le roi du Japon", mais cela ne nous a pas empêché de profiter malgré tout de ce beau panorama sur la capitale !

Bonne visite à Shinjuku !




Le peuple nippon raffole de la France, des français et de tous les clichés qui vont avec et qui font notre pays! C'est donc presque sans surprise que nous avons croisé un certain nombre de magasins de ce genre, et qui sont presque encore plus fréquentés ici à Tokyo qu'à Paris !





La mairie de Tokyo



Panoramas depuis l'observatoire de la mairire

Pour terminer cette série, un plan de métro tel qu'ils sont présentés et affichés dans les stations de métro. Comment vous dire: c'est un petit peu le stress quand on se retrouve face à ce genre de... croquis !

Et pour terminer, juste pour expliquer l'image ci-dessus, sachez qu'en réalité, leur système est différent du nôtre : de la station où ils se trouvent, le plan leur indique quel est le prix à payer pour aller jusqu'à l'endroit où ils veulent se rendre! 
A Paris, un ticket est un ticket, qu'on aille à la station d'à côté ou 30 stations plus loin ; a Tokyo, plus on va loin, plus ça coûte!
Et si on ne sait pas précisément où on va descendre, il suffit de prendre un ticket au tarif le moins cher, et de réajuster en payant la différence, aux machines qui se trouvent à la sortie de chaque station (si besoin est évidemment!).
Dans tous les cas, heureusement que Guillaume parle japonais !!!!!

ET PENDANT CE TEMPS, SUR INSTAGRAM...

© Moi je pérégrine. Design by Fearne.