Paris sous la neige

22 janvier 2013


Parfois, il n'y a pas besoin de faire de grandes pérégrinations pour trouver son bonheur ; pas besoin de faire 17h d'avion, pas besoin d'entendre parler une autre langue, pas besoin d'être dépaysé, pas besoin d'un guide touristique, pas besoin de valises, pas besoin de voyages...

Parfois, les plus belles choses se trouvent juste sous notre nez, et nous ne nous en apercevons même pas!

Les parisiens sont toujours pressés, souvent grincheux, ils râlent beaucoup, c'est vrai, et courent après tout : le métro, la réunion du matin, l'accueil des enfants à la crèche... Ils courent un peu après eux-mêmes, on dirait !

Ils courent tellement qu'ils n'ont même plus le temps d'observer la ville dans laquelle ils vivent...
Ils courent tellement qu'ils n'ont même plus le temps de s'émerveiller devant la beauté de ce qui les entoure...
Ils courent tellement qu'ils n'ont même plus le temps de profiter, comme je l'ai fais, d'une matinée enneigée pour marcher, regarder, admirer, s'arrêter, se poser...


Paris toute blanche, Paris sous la neige, Paris un peu différente, au goût de vin chaud à la cannelle et à l'atmosphère nappée, calme et inquiétante.

Orsay, les Invalides, la tour Eiffel... que du cliché ! En effet !
Oui mais moi je m'en fiche du cliché, ma promenade, elle était drôlement chouette ; pendant que vous autres, là, derrière vos écrans, oui Vous, vous courriez après la vie ! 

                                                   




















































A bientôt pour de nouvelles pérégrinations...

ET PENDANT CE TEMPS, SUR INSTAGRAM...

© Moi je pérégrine. Design by Fearne.