Norvège #2 : Oslo

23 janvier 2015



Hei till alle små "pérégrin"!
Ou peut-être devrais-je plutôt dire:
Bonjour à tous petits pérégrins!

Pour certains, vous l'aurez attendu longtemps, le voilà enfin: l'article sur nos escapades dans la capitale norvégienne, j'ai nommé Oslo!
J'ose espérer qu'il sera à la hauteur de vos attentes...

Comme je vous l'avais déjà raconté ici, lorsque nous sommes partis en Norvège en septembre dernier, la seule chose dont j'étais au courant, c'était que nous passerions deux jours à Oslo: un premier à notre arrivée, puis un second avant notre départ.
Voici comment les choses se sont donc passées: nous sommes arrivés un samedi soir très tard, vers 23h30 et des cacahuètes, et après avoir déposé nos sacs de baroudeurs dans notre chambre d'hôtel, nous sommes aussitôt repartis pour un premier contact avec la ville, et un petit dîner sur le pouce (oui oui, tout était encore ouvert à minuit)! 

Le lendemain, comme j'avais très envie de voir le plus de choses possibles, nous avons ouvert notre guide de voyage, avons mis une petite croix devant toutes les choses que l'on ne voulait absolument pas manquer et avons fait un tri drastique avons vadrouiller toute la journée!

A notre retour des îles Lofoten, le vendredi suivant en fin de matinée, rebelote: nous avons déposé nos bagages, nous sommes débarbouillés, et puis comme il faisait très beau (genre le temps pour lequel on aurait tué une famille de rhododendrons sur les îles Lofoten)(la vie est mal faite) et que nous étions assez fatigués, nous avons fait le choix de ne pas courir toute la ville à la recherche du "plus de choses possibles en un temps record", mais de retourner dans nos endroits fétiches pour flâner, regarder vivre les osloïtes, et profiter du soleil et de ce dernier temps de répit que nous avions avant la rentrée des classes!

Nous voici donc au commencement de notre visite d'Oslo, capitale nichée dans un cadre exceptionnel au fond du seul grand fjord de la côte sud de la Norvège, entourée de collines boisées, constituée d'immenses espaces verts et d'un centre-ville très animé et ouvert sur la mer, à perte de vue...

Vous êtes prêts?

Allez je vous embarque!

***


Au petit matin, nous nous achetons un café dehors et partons vers le fjord d'Oslo...
Au loin, dans la grisaille matinale, nous devinons les îles et presqu'îles boisées qui émergent de l'eau, les voiliers anciens amarrés au port, un peu plus loin, et les pêcheurs qui nous regardent d'un drôle d'air...






Nous poursuivons notre escapade dans la forteresse d'Akershus qui surplombe le port et tout le centre-ville. Elle a en effet été construite vers 1300 sur un promontoire dominant le fjord pour servir de résidence royale et défendre la ville!
De là, nous avons une vue superbe sur le fjord, la mairie et le quartier d'Aker Brygge...






Garde royal


Mairie d'Oslo, dans laquelle se trouve la "salle des cérémonies", cette dernière étant chaque année le cadre de la remise du prix Nobel de la Paix. Malheureusement, nous n'avons pas eu le temps de la visiter.







Nous arrivons ensuite dans le quartier de Akker Brygge, l'un des endroits les plus animés de la capitale! Les quais sont entièrement occupés par des terrasses de café et envahis au moindre rayon de soleil! Une ambiance très agréable y règne, très douce et très vivante à la fois! On peut y croiser le tout Oslo, c'est très amusant!



L'Astrup Fearnleay Museet, un "musée comme un bateau" conçu par Renzo Piano, l'architecte des musées!





Puis direction l'opéra...
Aaaaaah, l'opéra, nous en avions sacrément entendu parler, et nous n'avons pas été déçus!
D'ailleurs, on ne dit pas bêtement "l'opéra", mais "l'opéra national de Norvège" svouplé!
Eh ouais! Ça rigole pas!
Cet édifice constitue un véritable défi architectural: il est en partie situé sous le niveau de la mer et repose sur 28 km de piliers! Entièrement blanc, fait de lignes sobres et pures, d'angles aigus, couvert de marbre de Carrare, il émerge du fjord et étincelle au moindre rayon de soleil, à en éblouir nos petits yeux émerveillés.
 Il a d'ailleurs obtenu le prix européen d'architecture contemporaine en 2009!
Considéré comme un "édifice paysage", on peut le gravir, s'y promener, l'utiliser comme plage en été, comme piste de ski en hiver, ou plus simplement comme colline panoramique!
D'immenses baies vitrées illuminent le hall, dans lequel une spirale de lamelles de bois clair vient évoquer une maquette en allumettes.
Et puis un peu plus loin, dans les eaux du fjord,  un iceberg de verre flotte, comme pour effrayer les énormes navires qui approcheraient de trop près...
Vous l'avez compris, j'ai été séduite!





Photos prises depuis le toit de l'opéra




L'iceberg de verre, les baies vitrées de l'opéra et le navire de croisière...








Nous avons ensuite marché des heures durant (oui bon c'est vrai, j'exagère un tout petit peu, mais j'ai des circonstances atténuantes aussi, j'avais des petites ballerines et donc très très mal aux pieds) pour rejoindre le célébrissime musée Munch!
Le peintre avait légué toutes ses oeuvres à la ville d'Oslo, ce qui, avec les autres compositions acquises plus tard, représente une collection de pas moins de 1.100 toiles et 18.000 estampes, dessins, lettres, etc., même si les peintures y sont exposées par roulement.
Moment d'émotion: nous avons vu pour de vrai "Le Cri", dans le musée Munch, à Oslo, et ça, c'est quand même vraiment trop la classe!
Bon évidemment... il s'agissait de la seule oeuvre que nous n'avions pas le droit de photographier hein, sinon c'est pas rigolo!




En sortant, nous avons vadrouillé un peu fatigués dans les jardins du musée, bercés par les doux rayons du soleil...








Nous continuons notre journée de visite en rejoignant le quartier de Grønland, un quartier lui aussi très animé, bruissant de conversations multilingues, dans lequel nous avons pu longer des maisons multicolores...









Puis en revenant vers le centre-ville et notre quartier de résidence, nous sommes passés par la Damstredet, une petite ruelle au charme suranné bordée de maisons en bois construites au 19ème siècle, et habitées aujourd'hui par des artistes ou des architectes...
Nous sommes au cœur de la ville et avons l'impression d'être en plein campagne...











Comme tous les cimetières en Norvège paraît-il, celui-là nous interpelle et nous séduit: très vert, paysager et emprunt de sérénité, de grands noms de la culture norvégienne y reposent, et notamment Edvard Munch...




Après de longs moments de recherche, nous finissons par trouver l'endroit où nous boirons un verre, après une journée bien remplie.
Le problème à Oslo petit pérégrin, c'est que la vie est très, mais alors très très très très (ok je m'arrête là) très chère! 
Nous voulions à la base dîner dans un restaurant, mais comprenant rapidement que nous ne nous en tirerions pas à moins de 45 euros par tête pour une simple pizza, nous avons rapidement renoncé.
Ici donc, simplement une bière et un chocolat chaud... et 21 euros! 
Heureusement, les deux étaient très bons!






Et maintenant, avance rapide!
Nous venons de passer quelques jours dans les îles Lofoten et sommes de retour à Oslo pour une grosse après-midi et soirée!
Sur les conseils de ma copine Chloé qui était allée à Oslo deux étés auparavant, nous sommes allés dans une poissonnerie pour y déguster, selon elle, le meilleur fish and chips du monde entier! 
Eh bien je dois bien l'avouer, elle avait carrément raison!
Régalade totale!




Pour profiter de nos derniers instants de vacances, nous sommes ensuite retournés vadrouiller du côté de Akker Brygge et sommes tombés sur un énorme marché de produits locaux, typiques, régionaux: il y avait un monde fou qui y était venu prendre du bon temps, goûter, retrouver des amis ou de la famille... une très agréable surprise pour cet après-midi ensoleillé!









Et après le meilleur fish and chips du monde entier, je te présente la meilleure limonade du monde entier!

Et puis comme c'était pas suffisant, en début de soirée, en guise de dîner, on s'est acheté une assiette de saumon! Miam!



Et enfin, après nous être reposés quelques temps à l'hôtel, nous sommes retournés à l'opéra, de nuit cette fois, nous sommes assis tout en haut et comme d'habitude, nous sommes promis de revenir un jour, c'est sûr...





J'espère que ces pérégrinations norvégiennes vous auront plu!
Vous pouvez revoir l'article sur les Iles Lofoten en cliquant *ici*,
et le film de notre semaine de pérégrinations norvégiennes en cliquant *là*.


Je vous abandonne ici et vous dis comme d'habitude à très bientôt, pour de nouvelles pérégrinations...


ET PENDANT CE TEMPS, SUR INSTAGRAM...

© Moi je pérégrine. Design by Fearne.